« C’est l’histoire de… c’est l’histoire de… c’est l’histoire de… c’est l’histoire de…

Malo le fils !

Manon la fille !

Malo le fils !

Manon la fille !

El padre… el padre… el padre… el padre…

She was so Beautiful… She was so Beautiful… She was so Beautiful… She was so Beautiful… »

(Extrait du Livret réalisé par Cécile Favereau et Mathilde Clavier) //

C’est l’histoire d’un Opéra en déambulation

Dans la semaine du 22 au 26 mars 2021, le Lycée professionnel Agricole Edgard Pisani de Montreuil-Bellay, a eu l’immense plaisir d’accueillir Cécile Favreau, scénographe et metteuse en scène et Mathilde Clavier, chanteuse lyrique pour une semaine artistique autour de l’Opéra, en partenariat avec Angers-Nantes-Opéra et le réseau Art’ur. Le projet a été mené auprès d’une classe de 25 élèves, en Terminale « Aménagements paysagers » et « vins & vignes ».

En amont de cette semaine artistique, les artistes avaient pu rencontrer les élèves et brainstormer avec eux sur l’histoire à construire, les thématiques qui s’y développeraient, les personnages, et les enjeux de chacun. Le choix est fait de partir des élèves, des enjeux qui pourraient être les leurs, aussi l’histoire se construit autour d’un jeune homme « Malo ».

Le pitch: Malo refuse de reprendre l’exploitation viticole de son père « Michel » parce qu’il rêve de devenir paysagiste. Après une violente dispute, Michel, met son fils à la porte de chez lui. Malo abattu, ère comme une âme en peine, quand soudain une jeune fille, « Manon », qui souhaite travailler dans les vignes, se présente à lui : le coup de foudre est instantané. Les grands ressorts dramatiques de l’Opéra sont maintenant en présence : conflits familiaux, amour, trahison, … la voie est trouvée, reste encore aux élèves à trouver leur voix !

JOUR 1 – lundi 22 mars 2021

Une excitation est palpable, les élèves sont impatients de découvrir le Livret créé par les artistes et de voir ce qu’il y reste des échanges qu’ils ont eu en amont. Les artistes prennent en charge une première lecture « à la table » du Livret complet, afin que chacun puisse écouter l’histoire dans son ensemble et décider par la suite du rôle qu’il voudra tenir dans l’histoire. Les élèves sont très enthousiastes et se répartissent les rôles et fonctions techniques ainsi :

• Les récitants : Jordan et Brandon

• Manon : Chloé

• Malo : Manollo

• Michèle – le père de Malo : Théo

• Moad – le patron : Gabriel. P, Alex, et Valentin

• Les guides : Félix et Louis. R

• Le Choeur : l’ensemble des élèves

• Guitare électrique : Léandre

• Les régisseurs techniques : Lucas, Kylian, Matias, Nathan, Antoine, Florent et Romain

— — — — — —

Le travail de répétition peut alors commencer : on commence par faire un repérage des lieux définis en amont pour chacun des tableaux :

  • Tableau 1 – Ouverture et exposition :

– pelouse centrale du lycée pour l’ouverture du spectacle

– la dispute entre Malo et son père dans la cabane réalisée par les élèves avec l’artiste Lucas Grandin (projet régional HABITER 2017-2019 réseau art’ur)

  • Tableau 2 – La jeune femme :

– le green de golf central pour la rencontre entre Malo et Manon

  • Tableau 3 – Coup de foudre à Pisani :

– le chemin des vignes

  • Tableau 4 – Visite guidée :

– Parcours en déambulation, du chemin des vignes à la plateforme des paysagistes

  • Tableau 5 – La vocation :

– la plateforme des paysagistes

  • Tableau 6 – Youpi Yukali

– préau du Chai

  • Tableau 7 – Final Traviata

– intérieur du Chai

Après le repérage des lieux, s’entame le véritable travail de création/répétition : travail avec le Choeur d’un côté, à l’amphithéâtre du lycée avec Mathilde et travail avec les comédiens de l’autre avec Cécile et Daisy : apprentissage du texte et à porter la voix, déplacements, tenue du corps, rapport à son partenaire dans l’écoute, … Les élèves montrent une véritable motivation et en une après-midi les textes sont su par coeur. À la fin de cette première journée bien remplie tout le monde est épuisé mais le projet est déjà très clair. Il ne reste plus qu’à travailler et travailler encore pour peaufiner chaque tableau, autant que faire ce peu, en attendant l’arrivée des 4 chanteurs lyriques et de la pianiste professionnelle de Angers-Nantes-Opéra qui vont rejoindre l’aventure à partir du jeudi, nous permettant alors de finaliser l’ensemble.

JOUR 2 & 3 – mardi 23 et mercredi 24 mars 2021

Ces deux journées bien chargées elles aussi ont permis de répéter inlassablement les différents tableaux sur site, d’écrire la partie « visite guidée » à partir des improvisations des deux élèves référents, de choisir les costumes pour chacun (costumes aimablement prêtés par l’atelier de Nathalie Giraud et Karine Fresneau), de soulever les problèmes techniques et d’y apporter les réponses nécessaires.

Les élèves ont fait preuve d’une véritable ingénierie par moment, trouvant des solutions à partir de leurs outils comme par exemple lorsque nous nous sommes rendu compte que nous aurions besoin de talki walki pour transmettre les tops aux élèves d’un lieu à l’autre afin que les tableaux puissent s’enchainer sans temps mort pour le public : ils ont alors trouvé une application pour téléphone permettant cela. Ou encore pour faire micro et renvoyer dans une enceinte bluetooth.

Tout le lycée s’est également embarqué dans cette aventure avec beaucoup d’engagement et de soutien, chacun collaborant avec les autres pour trouver des solutions comme lorsqu’il a s’agit de mettre le piano droit (loué par Angers-Nantes-Opéra à La maison du piano Loizeau frères) sur la remorque d’un tracteur censé le déplacer pendant le spectacle, et ce en toute sécurité, en plus de servir de scène pour les chanteurs lyriques.

JOUR 4 – jeudi 25 mars 2021

Ce matin là on sent l’envie redoubler et ça prend forme dans des petits riens, pas si anodins. Ce matin là, avant l’arrivée des artistes, comme de vrais professionnels, les élèves régisseurs en charge de la technique, très concernés par le projet, prennent sur le temps de leur temps d’étude, 45 minutes pour aller préparer les éléments scénographiques de la plateforme paysagiste, y construire le décor du tableau qui va s’y jouer, à savoir y installer des pavages et dallages, et autres créations de leur imagination.

Le quatrième jour voit donc l’arrivée tant attendue, par les élèves, de la pianiste Hélène Peyrat et des 4 artistes lyriques de Angers-Nantes-Opéra :

  • Yaël Pachet : alto
  • Katia Szumilo : soprano
  • Mickaël Weill : ténor
  • Agustin Perez Escalante : basse

Nous les accueillons autour d’un temps de rencontre avec les élèves au foyer du lycée, à côté de l’espace « loge » que nous leur avons installé afin qu’il puisse s’y reposer, s’y changer, y prendre un café, … au besoin entre les temps de travail.

Les artistes commencent par se présenter aux élèves, leur explique quelle est leur voix, et en retour les élèves leur raconte le projet qu’ils vont intégrer, le travail qui a déjà été réalisé et ce qu’il reste encore à faire. Il y a une vraie curiosité des élèves envers les artistes, à qui ils posent beaucoup de questions et réciproquement, les artistes se rendent entièrement disponibles aux élèves et sont curieux de leur lycée, des apprentissages qui sont les leurs, des domaines sur lesquels ils sont ou ont été en stage. Une véritable rencontre a lieu, une équipe se forme et se met au travail sous la signe de la bienveillance, du respect, de la considération mutuelle et guidée par le désir de créer un beau spectacle.

Dans l’après-midi nous faisons la répétition générale du spectacle. Les élèves apprennent alors, qu’avant chaque spectacle a lieu une dernière répétition qu’on appelle « la générale ». Il s’agit de la dernière répétition avant la première représentation, dite « en condition spectacle », c’est-à-dire que nous n’arrêterons pas la répétition quoi qu’il se passe. Elle sert justement à cela, vérifier que tout fonctionne bien une fois tout mis bout à bout. La pression est palpable : il ne faut rien oublier, bien penser à sa « mise » individuelle et collective pour les différents costumes et accessoires. La technique faite, on l’oubli, elle s’invisibilise et laisse place au spectacle : l’émotion nous prend de réaliser qu’on y est, le spectacle est là en place, il n’attend plus que son public pour se révéler complètement !

JOUR 5 – LE JOUR J : vendredi 26 mars 2021

Nous rejoignons les élèves dans leur salle de cours pour faire les retours sur la générale de la veille, faire les derniers ajustements, les encourager pour les deux représentations qu’ils vont donner ce même jour – l’une le matin à 11h15 devant 4 classes et leurs professeurs et l’autre dans l’après-midi à 14h25 devant 3 autres classes.

Ils sont étonnés de ne pas faire une dernière répétition, nous la réclame presque, Mathilde et Cécile leur explique que c’est improductif, qu’il vaut mieux garder les énergies pour les deux représentations à venir, que la générale de la veille a montré comme ils étaient prés et savaient ce qu’ils devaient faire pour chacun des tableaux.

Dernier échauffement de la voix avec Mathilde, mise en place des accessoires et costumes, temps de pause et concentration et il est déjà l’heure de la Première, puis de la deuxième : temps suspendu au dessus du vide, le spectacle ne nous appartient plus, il est entre leurs mains, entre leurs voix…

Émotion très forte, les frissons nous traversent le corps : tout le monde est présent à ce qu’il fait, concentré et prenant du plaisir à la fois : ils sont beaux et émouvants !

Les deux représentations sont un vrai succès, les applaudissements sont chaleureux et vont bon train, les sourires se dessinent sur toutes les lèvres : tout le lycée nous félicite, les élèves sont fiers d’eux et nous encore davantage.

Article rédigé par

Daisy BODY, professeure d’ESC remplaçante de Virginie Jadeau, professeure d’ESC à l’initiative du projet.

Pour aller plus loin:

daisy.body@educagri.fr

virginie.jadeau@educagri.fr

— — — — — —

VOIES À TRACER

Création partagée réalisée au lycée Edgar Pisani de Montreuil Bellay dans le cadre du projet régional Voix tracées porté par le Réseau d’action culturelle des lycées agricoles publics Art’ur et Angers Nantes Opéra.

Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt des Pays de la Loire. 

Direction artistique

Cécile Favereau et Mathilde Clavier

Assistante à la direction artistique et professeures d’Education Socio-culturelle (ESC) du lycée

Daisy Body 

Virginie Jadeau

AVEC : 

Les Terminales Aménagements Paysagers

Berge Romain

Bockelandt Jordan 

Brianchon Alex

Cholet Robin 

Colas Romain

Duployer Louis

Jeuslin Kylian

Loth Manollo

Martin Killian

Piffard Gabriel

Pilon Nathan 

Pipaud Lucas

Rouan Maxime

Rousseau Louis

Simon Florent 

Winterstein Brandon 

Les Terminales Vins et Vignes

Billy Félix

Ferreira Dorian

Gallard Antoine

Gueneau Valentin 

Hersard Matias

Metaireau Théo

Metivier Gabriel

Morin Léandre

Rabusseau Chloé

Chanteurs du chœur d’Angers Nantes Opéra

Yaël Pachet

Katia Szumilo

Mickaël Weill

Agustin Perez Escalante

Pianiste 

Hélène Peyrat

REMERCIEMENTS

Direction, personnels du lycée et plus particulièrement Claire Le Roy, Yves Chanroux, Marie Bugnicourt, Marie Langdorf, Amaël Dechelette, Philippe Huet, Fabrice Pérot, David Ragonit, Ludovic Waszak 

Léna Leducq SRFD-DRAAF – Christophe Poilane DRAC-Culture et territoires

Membres d’Angers Nantes Opéra : Xavier Ribes, chef de chœur, François Bagur, régisseur artistique.

Camille Rousseau : action-culturelle -ANO  et Thierry Cussonneau : réseau art’ur -SRFD-DRAAF : co-coordination du projet régional Voix Tracées

Costumes aimablement prêtés par l’atelier : Nathalie Giraud, Karine Fresneau

La maison du piano (Loizeau frères) pour la location du piano

©Lycée E.Pisani – Montreuil-Bellay

Réseau art’ur -ANO 

2020-2021

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *