Voix Tracées: Le réseau art’ur a construit ce projet en partenariat étroit avec  Angers Nantes Opéra  et s’inscrit dans la convention Culture-Agriculture DRAC-DRAAF reconduite  pour trois ans en septembre 2019.  A l’issue d’un appel à projet  huit artistes ont été retenus pour mener sur les deux années à venir dix résidences dans  dix des douze lycées agricoles publics des pays de la Loire. ces artistes sont:

Extrait de l’appel à projet

« Pour avec ce projet d’action culturelle et de pratique artistique,  il s’agit d’amener les jeunes dans une dimension de création où la VOIX ( le chanté et le parlé) est l’axe majeur du projet. Selon les établissements la déclinaison du thème Voix Tracées pourra varier mais la VOIX devra en être le déclencheur et l’axe majeur si mise en dialogue avec un autre médium.

Point centraux et impératifs pour chaque établissement engagé dans le projet :

  • la voix
  • une approche technique, mais aussi culturelle de la voix
  • L’association et une rencontre avec ANO (cf Opéra au Lycée et lycéens à l’opéra).
  • L’éventuelle ouverture vers d’autres modes d’expression est l’axe mineur du projet.

Au regard des différentes approches possible de la voix, la prise en compte de la place de la voix pour les jeunes aujourd’hui ? Quelle voix au chapitre ? Quelle est la place de l’écoute, Intérieure, intime, politique (élocution – éloquence), sociale – amicale…

Affirmer sa voix, c’est affirmer sa place au monde. A la fois affirmer sa présence, mais aussi affirmer sa parole. Ces deux axes nous semblent complémentaires. Le travail pourrait donc se décliner autour de ces deux entrées : à la fois technique, physique, corporelle ; mais aussi autour du sens que nous donnons à la voix, à la parole, au dire.

Dans ce sens, une place au collectif nous semble devoir être accordée. Ma voix et celle des autres, parmi et avec celle des autres, en lien avec la notion de chœur, chère à l’opéra.

Site de Angers Nantes Opéra

Actions menées dans le cadre de la convention Culture-Agriculture